Vers un accueil pour tous

Accompagner les familles et les structures éducatives pour que le droit aux loisirs devienne une réalité pour tous les enfants quelles que soient leurs différences. C’est un droit fondamental. Voila l’ambition de notre démarche « 100 % Loisirs - vers un accueil pour tous ».

Accueil > Actualités > Reportages > La mère de Clara nous fait part de son expérience

La mère de Clara nous fait part de son expérience

Cette interview témoigne de l’expérience de la mère de Clara sur l’accueil de sa fille en structure éducative de loisirs du milieu ordinaire.

  • Quels sont les besoins spécifiques de votre enfant ?

Ma fille Clara est atteint d’une maladie génétique orpheline qui a comme conséquences principales des difficultés de langage et de locomotion. A l’année, elle est accueillie en IME.

  • Aviez-vous des craintes, des appréhensions ?

Je n’avais pas d’appréhensions en ce qui concerne la capacité de l’équipe d’animation car je connaissais la manière de fonctionner de la directrice. En revanche, j’avais plus de crainte au sujet de son acceptation par les autres enfants. Mais final, ça s’est très bien passé !

  • De votre point de vue, pourquoi est-il important de permettre aux enfants en situation de handicap d’être accueilli en centre de loisirs ?

Toute l’année, Clara reste dans son milieu spécialisé au sein de l’IME. Pour son bien-être et aussi je pense pour le bien des autres enfants, je veux qu’elle cotoie le milieu ordinaire comme on dit. Elle a besoin de bouger comme n’importe quel enfant et aussi de faire des activités variées que je ne peux pas lui apporter.

  • Quels apports, quels progrès à selon vous apporté l’accueil de votre enfant en centre de loisirs ordinaire ?

Le fait d’être traité comme les autres enfants lui apporte beaucoup. A l’IME, Clara est la plus petite et donc elle est chouchoutée par les grands et aussi par les encadrants. Je ne veux pas qu’elle soit surprotégée. Si elle fait une bêtise elle doit être sanctionnée comme tous les enfants.

  • Pour vous, quelles sont les 3 priorités pour améliorer l’accueil des enfants en situation de handicap en ACM ?

Des formations pour les animateurs, ça manque ! Plus de moyens aussi.

  • Quels seraient vos conseils pour une équipe d’animation qui n’a jamais accueilli un enfant en situation de handicap ?

Une communication entre parents et animateurs. Il est très important de faire le point avec les animateurs et aussi avec l’enfant. Pour que l’ensemble des adultes adoptent des attitudes cohérentes.

  • Quels seraient vos conseils pour des parents qui appréhendent de faire la démarche d’inscrire leur enfant en centre de loisirs ?

Essayez ça peut apporter que du bien à l’enfant ! Prenez le temps de trouver l’équipe d’animation adaptée. Se renseigner sur les conditions d’accueil, dialoguer et bien préparer !

Propos recueillis par Fabrice Le Roux.

mardi 2 juin 2015, par Fabrice Le Roux